Dernières infos
MISSION:

Le Président DRO Kessé Jean Claude conduit une mission en Italie, en Allemagne, aux USA puis au Canada

Conférence des ONG Africaines de l'ECOSOC:

Les ONG Africaines de l'ECOSOC des Nations Unies seront en Guinée Conakry les 18 et 19 Dec. 2017 pour peaufiner ensemble les stratégies d'une contribution efficace de l'Afrique aux travaux de l'ONU.

Guinée/Election:

Le Parlement Africain de la Société Civile a été invité à participer au processus électoral en court en Guinée. Une équipe d'observation conduite par Mr Yves Magloire se trouve en ce moment dans le Pays.

CRISE AU BURUNDI:

Le Parlement Africain de la Société Civile Organise une réunion importante le 02 Oct. 2015 au palais des Nations Unies à Genève.

Afrique du Sud: le pays pourrait quitter la CPI

L’Afrique du Sud pourrait envisager de quitter la Cour pénale internationale (CPI) si cette juridiction n’accepte pas des réformes proposées par Pretoria.

Senegal: coupures d’eau et d’électricité

« Y’en a marre » appelle à la mobilisation contre les coupures d’eau et d’électricité


URGENT ATTENTION A LA FRAUDE: : Les correspondances Officielles de l'organisations se font uniquement avec une adresse mail en ''....@parlementafricain.org'' | Partenariat: : Le Parlement Africain de la société civile et l'Ambassade d'Allemagne au Bénin organisent dans quelques semaines une conférence sur la limitation des naissances en Afrique. | CIOAME-ONU 2018: l’Algérie ou le Burundi pour organiser ce grand rassemblement. : | CIOAME-ONU 2018: : l'Algérie, le Maroc, le Burundi, la Côte d'Ivoire et l'Italies sont candidats pour l'organisation de cette 2ème conférence Internationale des Ong Africaines des nations Unies. | MISSION: : Le Président DRO Kessé Jean Claude conduit une mission en Italie, en Allemagne, aux USA puis au Canada | CANADA: . : Le président du Parlement Africain sc rend visite au Bureau International des Droits de l'Enfant et au Gouvernorat du Canada | Urgent-Urgent Guinée Equatoriale: : Le parlement Africain de la société civile n'a envoyé aucun représentant en Guinée Equatoriale et se dit surpris su'un prix soit attribué en sont nom au Président de ce pays | ONG/Conférence: : Les ONG Africaines de l'ECOSOC des Nations Unies se sont donné RDV en Guinée Conakry les 18 et 19 Dec. 2017 | ONU/ECOSOC: : Appel ouvert aux ONG pour postuler au statut consultatif auprès des Nations Unies (Date limite: 1er juin 2017) | Guinée Équatoriale : : Le Parlement Africain de la société civile n'a jamais attribué de Prix au Président Obiang Nguema |
» Actualités
CIOAME-ONU 2018: l’Algérie ou le Burundi pour organiser ce grand rassemblement.
L'Algérie et le Burundi sont les deux pays présélectionnés pour organiser l'un des plus important rassemblement de la société civile africaine sur la crise des migrants dans le monde. La 1ère Edition de la Conférence Internationale des Organisations Africaines Membres de l'Ecosoc des Nations Unies c'est tenue en Décembre 2017 à Conakry en Guinée et avait rassemblée de nombreux acteurs de la société civile. Au centre de ce grand rassemblement, l'épineux problème de la migration. Pour cette année 2017, ce sera au tour de l'Algérie ou du Burundi de réunir le continent africain autour de cette question. C'est avant la fin du mois d'Avril que sera connu l'heureux pays organisateur de cet événement. A noter que les pays comme l'Italie, la Côte d'Ivoire et Maroc étaient au départ candidats à l'organisation de la CIOAME-ONU 2018. Sce communication
lire plus
CIOAME-ONU 2ème EDITION: 5 Pays se proposent de l'organiser
Fin depuis le 1er mars à 00h de la période de dépôt de candidature pour l'organisation de la 2ème édition de la Conférence Internationale des Organisations Africaines Membres de l'Ecosoc des Nations Unies. Ce sont... 1 - l’Algérie, 2 - Le Maroc, 3 - Le Burundi, 4 - La Côte d'Ivoire et 5 - l'Italie... ...qui ot fait acte de candidature pour abriter la 2ème CIOAME-ONU. Comme indiqué dans l'appel à candidature, deux pays parmi les 5 prétendants ci-dessus seront présélectionnés le 15 Mars 2018. les Pays comme le Maroc et l'Algerie on mis en avant les infrastructures existants dans le pays. le Maroc évoque l'implication de sa Majesté Mohamed VI. le Burundi se propose d'offrir un espace important pour la construction du siège régional de l'organisation dans le pays. Pour mettre un terme aux expulsions rapides, l’Algérie se propose d’accueillir la 2ème édition à parti du 1er au 03 Décembre 2018. Des commodités (Hôtels, Business center, Restauration, etc…) et des distingués hôtes à convier comme les leaders de la société civile, les opérateurs économiques et les médias sont prévus. Mieux, la sécurité garantie et un principe de prise en charge partielle de quelques membres de l’organisation ont été soulignés. La Côte d'Ivoire a également évoqué l'implication du Gouvernement et la volonté de la société civile nationale d'organiser cette rencontre dans ce important pays de l'Afrique de l'Ouest. l'Italie propose une implication du ministère de l'intérieur et les facilités dans l'obtention du visa pour les participants Africains. la tâche s'annonce donc difficile pour le Parlement Africain et sont président qui devront dès le 15 mars communiquer le nom des 2 pays susceptibles d'organiser la 2ème CIOAME-OU 2018. Christelle Ange F. Dago Sce de Communication
lire plus
Droit des enfants dans le monde: Connaitre l'Organisation qui s'y consacre vraiment.
FONDÉ EN 1994, LE BUREAU INTERNATIONAL DES DROITS DES ENFANTS – “LE BUREAU” OU “L’IBCR” – EST UN ORGANISME INTERNATIONAL NON GOUVERNEMENTAL DONT LA MISSION EST DE CONTRIBUER AU RESPECT ET À LA PROMOTION DES DROITS DE L’ENFANT DANS LE MONDE. Le Bureau, ce sont 30 professionnels et une équipe de stagiaires qualifiés soutenant des intervenants en droit de l’enfance en Amérique, au Moyen-Orient et en Asie. Ce sont aussi des coordonnateurs et des coopérants qui agissent sur le terrain aux côtés de partenaires locaux. Depuis sa création, le Bureau est intervenu dans près de 45 pays et a transmis son expertise à plus de 50 000 intervenants, formés pour mieux protéger les droits de centaines de milliers d’enfants. Sa volonté : parvenir à un monde où les droits de l’enfant sont pleinement respectés. Ses valeurs : la responsabilité, la collaboration et le respect. Ses façons de faire : adapter ses interventions au contexte et aux besoins sur le terrain; valoriser les savoirs locaux; favoriser la participation des enfants; générer un impact durable. MISSION L’ENFANT EST UN SUJET DE DROIT À PART ENTIÈRE. LE DROIT D’EXPRIMER SON POINT DE VUE, LE DROIT DE S’INSTRUIRE, LE DROIT DE VIVRE À L’ABRI DE TOUTE FORME DE VIOLENCE, D’EXPLOITATION, D’ABUS ET DE NÉGLIGENCE; LE DROIT À CE QUE SON INTÉRÊT SUPÉRIEUR SOIT PRIS EN COMPTE DANS TOUTES LES DÉCISIONS QUI LE CONCERNE, DE PRÈS OU DE LOIN. LA MISSION DU BUREAU EST DE CONTRIBUER AU RESPECT ET À LA PROMOTION DES DROITS DE L’ENFANT, CONFORMÉMENT AUX ENGAGEMENTS PRESCRITS PAR LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L’ENFANT (CDE), ET SES PROTOCOLES FACULTATIFS. Centre d’expertise technique en droits de l’enfant, le Bureau s’emploie à renforcer les capacités de celles et ceux qui travaillent directement auprès des enfants, par le partage de connaissances et de bonnes pratiques ou encore par le développement d’outils et guides de référence. Le Bureau collabore avec des travailleurs sociaux, des représentants des forces de défense et de sécurité, du personnel du système judiciaire, des organisations de la société civile, des institutions gouvernementales et le secteur privé formel et informel, en vue de les aider à adopter des pratiques adaptées aux droits de l’enfant. Le Bureau vise également à sensibiliser des individus chargés de prendre des décisions, pour les encourager à adopter des lois et des programmes respectant davantage les droits de l’enfant. DOMAINES D’INTERVENTION * Enfants et situations d’urgence * Exploitation et violences faites aux enfants * Enfants et justice ADRESSE DU SIEGE 805, rue Villeray Montréal, (Québec) H2R 1J4 Canada Mail: info@ibcr.org -------------------- BURKINA FASO Zone du Bois 03 BP 7041 Ouagadougou 03 Courriel : m.causin@ibcr.org Téléphone : + 226 25 36 34 59 RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO 5e étage immeuble William’s Residence 29|31 Ave Roi Baudouin, Gombe (Kinshasa) Courriel : s.bouopdaguechou@ibcr.org Téléphone : + 243 81 24 06 657
lire plus
Guinée : plusieurs pays participent à une conférence internationale sur la migration
Les délégués de plusieurs pays africains, européennes et des institutions sont réunis à Conakry depuis jeudi, pour discuter et réfléchir à des solutions idoines face au phénomène de migration des jeunes africains vers les pays du nord. Cette conférence internationale est organisée par le parlement de la société civile africaine, en collaboration avec les institutions des Nations Unies et les organisations panafricaines comme l'Union africaine. L'objectif est de permettre aux acteurs de la société civile africaine, aux gouvernements des pays africains et aux partenaires au développement du continent africain de cerner au plus près l'enjeu de la migration et les conséquences de ce phénomène social sur l'avenir de l'Afrique. Pour ce faire, les centaines de participants vont plancher pendant trois jours sur des thématiques comme le lien entre la pauvreté et la migration en Afrique, à qui profite l'argent des migrants, le dialogue public-privé et la promotion de l'emploi en Afrique, ainsi que le rôle de chaque acteur face à la migration. "Cette conférence vise à trouver des résolutions et les porter jusqu'aux Nations Unies afin de pouvoir remédier définitivement à la crise migratoire que connaît notre continent", a dit M. Koffi, président du parlement africain de la société civile. Pour lui, malgré ses faibles moyens, la société civile africaine est capable d'agir et d'influencer les pouvoirs publics en Afrique et dans le monde afin de renverser les tendances et de mettre fin à la migration des jeunes africains. Le président du parlement de la société civile africaine a rappelé qu'avec l'action dynamique de la société civile dans certains pays comme le Burkina Faso, le pouvoir a tout simplement basculé. Ce qui prouve dit-il, que si la société civile mène une action dynamique face à une crise, les solutions adéquates seront immédiatement trouvées. M. Koffi a signalé que le choix de Conakry, capitale guinéenne pour abriter cette conférence internationale du parlement de la société sociale africaine découle du faite que le président Alpha Condé est actuellement le président en exercice de l'Union africaine et qu'il est capable donc d'inviter ses collègues chefs d'Etats africains à accorder une importante capitales à la crise de la migration. Il a préconisé qu'un véritable débat et un dialogue compréhensif doit s'établir entre le nord (Europe) et le sud (Afrique) pour trouver des solutions à la crise migratoire dont les conséquences touchent tout le monde. F Source: Agence de presse Xinhua
lire plus
CIOAME-ONU 2017: l'Algerie partage son expérience sur la question migratoire
La vision de l’Algérie dans le traitement de la question migratoire évoquée à Conakry. L’expérience de l’Algérie dans le traitement de la question migratoire a été évoquée à l’occasion de la conférence internationale des ONG africaines membres du Conseil économique et social (l’ECOSOC) des Nations unies (CIOAME-ONU) organisée à Conakry (Guinée) par le Parlement africain de la société civile du 27 au 29 décembre 2017, indique mardi un communiqué de l’Association nationale des échanges entre jeunes (ANEJ). L’Algérie a été représentée dans cette rencontre traitant de la crise migratoire qui secoue le monde et l’Afrique de façon particulière par l’ANEJ dont le président Ali Sahel a présidé l’atelier dédié à «la politique migratoire». En plus d’un exposé sur l’expérience algérienne en matière de traitement de la crise migratoire, le responsable de l’ANEJ a fait part des mesures prises pour une meilleure prise en charge des migrants sur le plan humanitaire, sanitaire, sécuritaire et économique. Le même responsable a rappelé, à cette occasion, que l’Algérie «reste un pays qui connait de grand flux migratoires en provenance des pays africains». (presse Algerienne)
lire plus
Guinée Équatoriale : un groupe d'individus attribuent un prix au nom du parlement
Le comité executif du Parlement Africain de la société civile se dit très surprit que des personnes se disant membre de son exécutif soient présentés à la télévision nationale à Malabo pour attribuer un prix au président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo . Sans mettre en doute les mérites du Président de la République de la Guinée Équatoriale, nous nous indignons et condamnons cette attitude. La liste des membres du comité exécutif du Parlement Africain est connu et disponible sur son site web officiel, ainsi que les adresses de ces bureaux. Le Parlement Africain de la société civile, organisation ayant un statut juridique et doté du statut spécial des Nations unies porte de facto pleinte contre les instigateur de cette escroquerie et en appel à la vigilance des autorités de Guinée Équatoriale. Le comité exécutif
lire plus
Conférence des ONG Africaines de l'ECOSOC:
Le Parlement Africain de la société civile organise la 1ere Conférence Internationale des ONG Africaines Membres de l'ECOSOC des Nations Unies (CIOAME-ONU) sur le thème: ''La société civile africaine face au défi de la crise migratoire''. Date, 18 au 20 Dec. 2017, Conakry, Guinée. a ce jour, plus de 500 organisations de la société civile du Canada, de l’Amérique, de l'Europe et du continent africain sont inscrites. les inscriptions devront prendre fin au milieu du mois d'aout prochain. Peuvent participer pleinement à CIOAME-ONU 2017, les Organisations du monde ayant obtenu un statut consultatif auprès de l'ONU. Les ONGs non membres de l'ONU peuvent assister mais avec le statut d'observateur après l'acceptation de la préinscription par le comite d'organisation. * CIOAME-ONU 2017 va débattre des questions liées aux défis de la crise migratoire dans le monde et proposer des solutions au secrétaire Général de l'ONU. * Elle permettra aux ONGs de peaufiner ensemble la stratégie d'une contribution efficace de l'Afrique aux travaux des Nations Unies ainsi que la possibilité de travailler en réseau. * CIOAME-ONU 2017 se prononcera également sur plusieurs questions qui touchent à la survie des ONG en Afrique telles que le financement des projets de développement, les difficultés rencontrées par les Africains pour l'obtention du visa vers le siège des Nations Unies aux USA, en Suisse et en Autriche, etc... la participation à cette conférence est gratuite, mais l'inscription obligatoire. Le comité d'organisation informera les inscrits des personnes admissible en septembre de cette année. Plus d'info: mail: secretariat@parlementafricain.org - tel: +224 622 69 36 25 Le secretariat de la conférence.
lire plus
Statut Ecosoc de l'ONU: Date limite 1er juin 2017
Appel ouvert aux ONG pour postuler au statut consultatif auprès des Nations Unies (Date limite: 1er juin 2017) Les ONG intéressées à présenter une demande de statut consultatif de l'ECOSOC devraient soumettre leur demande et les documents exigés au plus tard le 1er juin 2017. Le lien suivant fournit des informations de base, les avantages du statut consultatif et les instructions sur la façon de postuler: Http://csonet.org/index.php?page=view&nr=337&type=230&menu=14
lire plus